en haut
en bas
Armée de l'Air Armée de l'Air
Aviation commerciale, aéroports Aviation commerciale, aéroports
Aviation Légère de l'Armée de Terre Aviation Légère de l'Armée de Terre
Aviation légère et sportive, aérodromes Aviation légère et sportive, aérodromes
Douanes, Gendarmerie, CEV Douanes, Gendarmerie, CEV
Histoire aéronautique Histoire aéronautique
Histoire générale Histoire générale
Luftwaffe Luftwaffe
Marine, aéronautique navale Marine, aéronautique navale
Meetings, associations Meetings, associations
Navigation aérienne Navigation aérienne
Premières Premières
Présence américaine Présence américaine
Prototypes Prototypes
Sociétés, écoles Sociétés, écoles
Par commodité, ce qui concerne l'Aviation Militaire avant la création de l'Armée de l'air (1934) est regroupé dans la catégorie Armée de l'air.
aerobordelaise.net
Chronologie aéronautique et espace en région bordelaise
aerobordelaise.net

Marine, aéronautique navale

1916

Marine, aéronautique navale Création d'un poste de combat à Hourtin.

1917

Marine, aéronautique navale Le 25 mars, décision de créer une école de pilotage d'hydravions puis une école de tir sur l'emplacement du poste de combat d'Hourtin avec 8 hydravions FBA Clerget 130 HP.

1918

Marine, aéronautique navale En juin, le centre d'Hourtin devient Centre Ecole d'Aviation Maritime.

1924

Marine, aéronautique navale Le CEAM d'Hourtin devient Centre d'Instruction de l'Aviation Maritime.

1925

Marine, aéronautique navale La marine accordera pour 1925 des bourses de pilotage aux jeunes gens appartenant au premier contingent de la classe 1925, désireux d'effectuer leur temps de service légal dans le personnel navigant de l'aéronautique maritime. Ces bourses leur permettront de suivre un entraînement au pilotage à l'école Camplan, à Mérignac et de concourir pour le certificat de pilote d'aviation de la marine.

1929

Marine, aéronautique navale Le 12 avril, aux Chantiers de la Gironde, à Bordeaux, le navire porte-hydravions « Commandant Teste », destiné à la Marine française est lancé. Cette unité ne possède pas de pont de départ mais est équipée de quatre catapultes pour le lancement des hydravions, qui pourront revenir se poser aux approches du bateau et se faire hisser à bord par l'une des cinq grues électriques. Mis en chantier en septembre 1927, le « Commandant-Teste » pourra porter vingt-six hydravions, abrités dans un hangar et deux cales.

1940

Marine, aéronautique navale Le 7 juin, le bombardier Farman 2234 baptisé Jules Verne, de l'escadrille B5, décolle de Mérignac, son objectif : bombarder Berlin. Après une longue navigation, il largue 8 bombes de 220 kg et 80 bombes incendiaires de 10 kg puis revient se poser à Orly. La piste de Mérignac était la seule assez longue pour permettre le décollage à pleine charge.

Fin de la seconde Guerre

Marine, aéronautique navale A Hourtin, installation de l'escadrille 2S. Des appareils participent à la libération des poches de la Pointe de Grave, de Royan et de de l'Ile d'Oléron. Le Centre de Formation des Appelés de l'Aéronautique Navale y est créé.

1946

Marine, aéronautique navale A Hourtin, l'escadrille 2S est remplacée par la 53S.

1950

Marine, aéronautique navale Dissolution de la BAN d'Hourtin le 13 février qui devient le 1er octobre le Centre de Formation Maritime de la Marine Nationale.

2000

Marine, aéronautique navale Fermeture définitive du site d'Hourtin le 30 juin.